3 commentaires

  1. Agnès a dit:

    Bonsoir.
    Je n’ai pas lu le livre et ton avis me conforte sur l’idée un peu préconçue que j’en avais.
    Le fait de jeter plutôt que de donner m’avait déjà déplu en lisant les résumés .
    Je suis bien d’accord avec la nécessité de tendre vers le minimalisme, et même si l’épure me plaît et que nous devons réfléchir à ce cumul de consommation qui nous rattrape bien souvent, cela ne se joue pas totalement au nombre de paire de chaussettes….
    Je découvre ton blog très sympa, je continue sa lecture.

    22/03/2016
    Répondre
  2. Ariane a dit:

    Ah oui, la cabane de Moe, c’est un blog que j’aime bien aussi!

    Pour le livre, moi aussi, il m’a toujours rendu curieuse. Cependant, je ne pense pas l’acheter (surtout après ta chronique), mais j’espère l’emprunter bientôt. Je comprends les points négatifs que tu fais ressortir, mais j’ai quand même envie de m’y essayer pour juger par moi-même.

    Je te souhaite de meilleures prochaines lectures et bon courage pour continuer à publier malgré la vraie vie qui s’emballe!

    08/08/2016
    Répondre
  3. Emeline a dit:

    Je ne suis pas de ton avis mais tu connais mon opinion à ce sujet ^^
    Pour autant le mot « jeter » m’a posé soucis pendant un moment et il est sûr qu’une casserole par rapport à une autre n’apportera pas forcément plus de joie mais malgré tout, ce livre a été une vraie révélation pour clarifier comment faire du tri et ne garder que les objets qui nous parle vraiment. C’est sûr qu’il va de paire avec un grand nettoyage et si j’avais eu un mot à dire à l’auteure, il aurait porté sur le verbe en question. Cela dit, au fil de la lecture j’ai peut-être mieux compris quel en étais le sens pour elle et pourquoi elle l’utilisait… Bref, à lire et mettre en pratique pour ma part!

    05/03/2017
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *